La Havane (Cuba) Noël ’08


Samedi 20 décembre 2008.
Montréal -21°C   VS   La havane +27°C

7 jours à la Havane…
Lever 4h du matin le samedi pour prendre notre avion prévu pour 7h.


Dans l’avion… Escale à Toronto (avec 2h de retard) et nous redécollons direction la Havane.


La nuit fut courte…


Atterrissage vers 14h…

Nous retrouvons Michèle (la mama) et Antoine (Tonio) qui nous attendent de pied ferme sur le sol Cubain.

Rapide passage par l’hôtel pour y déposer nos affaires, les premières
minutes à La Havane, nous sommes surpris par l’architecture!

Nous arrivons sur le Malecón, et nous arrêtons là pour profiter de la température qui est enfin supérieure à 25°.

On regarde dans le guide du routard pour savoir où manger…


Antoine enfin à Cuba !


Amusant, à cet endroit, nous étions trois avec de gros appareils à photographier la lumière dans ces bouteilles.

Faut dire que c’était joli et que j’étais trop fainéant pour faire une belle photo…


Un petit vieux sur son vélo… spéciale dédicace à JR !


Voilà la Gang !


On se perd un peu dans les ruelles…

Direction le restaurant trouvé dans le guide.

Nous mangeons à la « bodeguita del medio » et c’était parfait comme premier repas à la Havane… Les photos sont tellement ratées que je n’ose les mettre…

Nous prenons le chemin de l’hôtel vers 23h…

Dodo time.

Dimanche 21 décembre 2008.
La havane +27°C


Debout tôt pour profiter au maximum de cette première journée.

Le Capitole.

Le Capitole est un des édifices les plus
important et des plus imposant de La Havane. Construit en 1929 par
l’architecte Eugenio Raynieri Piedra.

Le Capitole mesure 207,44 mètres de long et sa coupole d’un diamètre de
32 mètres culmine à 92 mètres de hauteur. Elle était à sa construction
la cinquième plus haute du monde.

L’architecture est vraiment riche.


On s’est fait un petit copain en court de route…


Un des nombreux théâtre de la ville complètement abandonné.


Les voitures laissées à l’abandon sont légion.


Le « Central Park » de La Havane.


Visite de la ville sur les Bus à touristes… …


Voilà une pub qui nous a laissé perplexe…

Après quelques recherches…

En 1976, 73 personnes dont 52 cubains ont péri dans un crash d’avion.

Dans le cadre du 31ème anniversaire de l’événement, des centaines de jeunes et les familles des victimes ont manifesté devant le « Bureau des intérêts de Washington » à La Havane.

Les manifestants ont demandé que Luis Posada Carriles (ex-agent de la CIA d’origine cubaine vivant aujourd’hui librement à Miami) soit accusé pour sa responsabilité dans l’attentat contre des avions civils.


Cricri.


La vue du trafic du toit du bus. (wouaw trois « du » dans la même phrase)


On retourne arpenter le pavé pour y découvrir encore des voitures d’époque.


Réflexion


La Louloutte et Bibi…


Tonio s’est fait une copine


Plaza de Armas

Un pause fraicheur s’impose…

Faut pas être allergique aux voitures c’est sur !

Plaza St François d’Assise.

Sympathique entrée.

Plaza Vieja.

Une pause déjeuner sur cette même place… Avec un mojito !

The Lonely chair.

Je suis dégouté de l’avoir eu flou celle là, mais ça lui donne un style finalement…

Nous poursuivons notre visite…

Quelques clichés du vieux Havane…

Retour place du Capitole.

Haaa la photo à Touriste la plus convoitée de la place !

Et voilà le résultat. (le tout fait avec un appareil de 1908)

Retour à l’hôtel et sa superbe vue sur la place du Capitole.

Voilà le seul indice qui montrera où nous avons séjourné.

Le coucher de soleil se fait proche.

le moment pour écrire quelques cartes postales…

Bien fatigués, nous terminons la soirée sur la terrasse…

Lundi 22 décembre 2008.
La havane +27°C

Un petit tour matinal avant le…

… Départ pour aller à Viñales, région de culture du Tabac.

Nous louons un taxi cubain à la journée. Victor sera notre chauffeur et guide.

Nous approchons de paysages plus montagneux.

Nous faisons une halte pour nous dégourdir les jambes.

Le vieil homme et la moto.

« Toda nuestra acción es un grito de guerra contra el imperialismo. »

Une petite exploration…

Arrivée à la Vallée de Viñales.  Superbe panorama !

Les tracteurs semblent si minuscules vu d’ici.

Biloute !

Victor nous mène ensuite dans un endroit pour manger.

Passage de l’ouragan dans cette région, certains bâtiments sont encore en reconstruction.

Nous visitons les villages des environs.

« Hasta la victoria siempre »

Arrêt dans une culture de tabac.

Voilà la fameuse feuille de tabac.

Ce vieil homme était vraiment étrange avec son regard bleu azur.

Nous quittons l’endroit avec une boite de cigares sous le bras…

Ce « superbe » ouvrage s’appelle « el mura de la Prehistoria »

Long de 120 mètres, il a été réalisé par Leovigildo Gonzales Morillo en 1961.

C’est Fidel Castro qui aurait commandé cette œuvre d’art à Leovigildo, pour faire venir les touristes dans le coin. Il choisit donc, une falaise et un artiste.

Il mit 10 ans pour réaliser cette œuvre.

Merci à Victor, pour sa gentillesse.

De retour en ville vers 21h30 après plus de 6h de voiture… ouf

Dodo time.

Mardi 23 décembre 2008.
La havane +27°C

Alors voici une petite anecdote pour le mardi matin…
Passage par la banque… Une très longue attente et un système amusant de sélection.
En effet, ce n’est pas l’ordre d’arrivée qui détermine votre passage aux caisses mais l’âge que vous avez et si vous connaissez bien le portier.
Donc pour résumer, les vieux (c’est honorable), les ami(e)s et ensuite c’est à la tête !
Une heure et demi d’attente alors que nous sommes rentrés dans les premiers.
Ce petit bonhomme m’a plu avec son t-shirt rouge du Ché, sa casquette avec l’étoile rouge, qui lorgnait ces bouteilles de CocaCola en train d’être déballées.


Heu…

Taxi local…

Taxi en attente de clients…

Les Bus recyclés Montréalais ne sont pas une légende !

Plaque du Quebec svp !

On retourne dans le vieux Havane.

Le visage emblématique du Ché, distribué à toutes les sauces !

Parfois (pour ne pas dire souvent) l’état des bâtiments fait vraiment peur.

Retour au Capitole pour une petite visite cette fois.

La vue de là.

Nous visitons la Fabrique de Tabac avec des prix Capitalistes…
En sortant nous rencontrons Yor, vendeur de tabac aux prix Socialistes…

(Dans un coin de rue) Derrière le Capitole, nous tombons sur un
« cimetière » de vieilles locomotives, en pleine restauration
pour un futur musée.

Ça travaille fort.

On poursuit…

Nous finissons par louer les services d’un cochet nommé Yor, (oui le même que devant la fabrique de Tabac) très sympathique et parlant français avec beaucoup d’humour.

La phrase de Yor:

La Havane, 2 millions d’habitants, 1 million civiles, 1 million policiers!

Passage par le seul quartier chinois au monde sans chinois !

Voici l’endroit où Fidel Castro a fait son premier discours lors de
la prise de pouvoir à Cuba, discours qui a duré prés de six heures.
(toujours d’après notre guide…)

Nous finissons sur la terrasse du restaurant de l’hôtel « Santa Isabel »
Excellent repas de langoustes grillées au charbon…

Nous passons la soirée dans un restaurant avec de la musique Cubaine, la grosse arnaque du séjour.
Soyez prévenus, chaque endroit où vous irez manger aura son orchestre prêt à vous vendre son CD après son show.
Retour hôtel pour dodo.

Mercredi 24 décembre 2008.
La havane +29°C

Lever tôt direction la Place de la Révolution.

La Policia plus voyante dans ce coin.

Toujours Place de la Révolution…

Le Ministère de l’Intérieur, avec l’énorme fresque dédiée au Che.

Une photo made in japan officielle !

ME ME ME ME ! (sinon on ne me voit jamais)

Nous cherchons ensuite le cimetière, Antoine demande son chemin…

Et les dames attendent patiemment…

Coco Taxi passe…

On atterrit dans un quartier tranquille…

Très tranquille…

Vraiment très tranquille…

Trop tranquille…?

Arrivée au cimetière Christophe-Colomb…

Balboa… je sais, je suis trop allé au cinéma…

Nous ressortons de là…

Réflexion.

Retour au vieux Havane…

Une coutume locale amusante, quand les enfants ont des chaussures trop
usées, elles finissent sur les câbles électriques des coins de rues !

Façade d’appartements.

Nous passons par le port pour y découvrir les petits bateaux amarrés.

El Ché sur une des façades du port.

Zaida, modeste bateau de pêche.

Certainement la voiture la mieux entretenue de toute La Havane.

Retour sur le toit de l’hôtel pour y faire un Timelaps !!!

Jeudi 25 décembre 2008.
La havane +29°C

Une journée plage réclamée à l’unanimité s’imposait !
Notre nouveau chauffeur de Taxi, Alejandro !

Nous avons appris un peu plus sur les horaires de travail complètement hallucinants.
Ils font tout simplement des journées de 24h non stop sans dormir, s’arrêtent 24h et ça recommence. Évidemment pas de jour de repos…
Et les français qui se plaignent des 35h…

Sur le chemin de Varadero, ça crache de la bonne pollution issue du forage de pétrole.

Petite parenthèse dont j’ai oublié de parler, l’odeur des pots d’échappement est omniprésente dans la Havane, étrangement c’est une des choses qu’on ne lit nulle part, et pourtant on ne peut pas l’oublier !!!

Hastaaaaaa la v…

Arrivée sur la plage !

On s’installe…

Et on se la coule douce.

La température est parfaite, l’eau douce et le sable fin…

Ce gamin jouait à se jeter sur le dos, un passe temps qui en vaut un autre…

Des pieds ! Je déteste les pieds…

5h plus tard…

Retour au Lada Taxi -20%…

Alejandro reprend le volant.

Quelques clichés pris en roulant…

Forage !

Voilà la photo la plus ratée du voyage (prise en roulant par la fenêtre de la voiture), ça a l’air de rien comme ça, mais elle raconte une histoire.

L’anecdote:

Hum, comment dire cela sans me ridiculiser… On va simplifier en disant que je vantais les réflexes au dessus de la moyenne que m’avait attribué un ami à moi, disant moi même que c’était aussi pour cela que j’arrivais à prendre des photos sur le vif (tel que le vieil homme aux yeux bleus de la veille), quelques instants après, au loin sur une colline, à contre jour, une vache, à coté de celle-ci un arbre, créant une image digne de carte postal. Appareil dans le sac, je la tente !

Je me dépêche, sors l’appareil (ouf le zoom était sur l’appareil, signe de chance au demeurant), j’enlève le capuchon, zoom, fait le focus, déclenche… Et un arbre se met à traverser sans prévenir, créant un fou rire dans toute la voiture, une humiliation générale en quelque sorte.

Note pour plus tard : ne jamais se vanter en public.

Nous nous arrêtons en chemin pour changer l’ampoule d’un des phares…

Vendredi 26 décembre 2008.
La havane +29°C

Dernière journée à la Havane… snif…

On se promène… encore…

Amusant cet arbre, l’unique penché à 30°

Les enfants jouent au baseball dans les rues.

Quoi…?

Retour dans le coin des bateaux de pêcheurs.

Retour au Restaurant du Santa-Isabel
(je crois qu’on est devenus accros aux langoustes)
(Ok sur la photo, on ne voit que de l’eau, mais ma photo des langoustes était loupée!)

Antoine commence à se détendre…

Et Christelle a eu son heure de gloire ! ^^

Objectif de l’après-midi, louer une décapotable des années Yéyé avec chauffeur.

Cheveux au vent.

Passage par le tunnel…

Explication sur l’endroit où séjournait le Ché.

Jésus…

Toujours lui…

« Pin Up Girls »

Retour au char.

On se fait le Malecón en long, en large et en travers.

Devant ces bureaux d’intérêt américain (Ambassade qui ne dit pas son nom), on aperçoit 138 drapeaux noirs hissés à la mémoire des morts cubains tombés sous le coup du terrorisme US à l’encontre du gouvernement de Fidel Castro.

Ils ont été érigés par l’État cubain le 07/02/06, pour, dit-on, cacher un tableau activé par les autorités américaines et diffusant de la propagande anticastriste.

C’est plutôt explicite !

Dernier tour dans notre Taco.

C’était pas la plus jolie mais niveau couleur, c’était assurément la plus voyante !

L’éclairage de fin de journée est vraiment superbe.

Le soleil se couche, nous filons au Malecón pour profiter des derniers rayons.

Retour à l’hôtel pour écrire les dernières cartes postales…

Revoir les photos du séjour…

Et fumer enfin un fameux Cigare Cubain !!!

Je vous épargne toutes les photos de nous en train de fumer, vraiment ridicules (surtout moi).

Samedi 27 décembre 2008.
La havane +29°C

Retour à la case départ. Aéroport.

Taxe d’aéroport pas donnée…

Deux heures de retard au décollage, la pression monte pour notre correspondance à Toronto…

L’attente se passe bien malgré tout, la tête pleine de souvenirs.

Enfin dans l’avion…

YES, je suis côté hublot !

Le coucher de soleil en avion, je suis fan.

La nuit tombe offrant de beaux éclairages ambiants.

Arrivée à Toronto…

Évidemment, pas de correspondance, nous devons récupérer les bagages.

Quatre heures d’attente avant de pouvoir décoller, nous arrivons à
2h30 du matin à Montréal. On s’écroule dans le canapé une fois arrivés…

Le lendemain matin, dure réalité, nous voilà bien revenus au Québec…

Avec la neige et les arbres cristallisés par le froid.

_____________________________________________

Dernière anecdote de voyage, sauf que cette fois, c’est bien aux voyageurs retournant en France que c’est arrivée.

Ils devaient partir le samedi à 22h30 de Cuba, retardé à 5h45 le dimanche matin.
(1ere nuit blanche)
Correspondance loupée à Paris, ils sont arrivés à Orly à 21h45. Ils ont eu droit à une alerte à la bombe qui les a bouclés dans une partie de l’aéroport, les privant de leur correspondance, personne pour les prendre en charge après 22h, ils ont donc passé la nuit dans l’aéroport (2eme nuit blanche) et ont attendu le lendemain 5h30 pour pourvoir trouver un nouveau vol direction Marseille à 7h.

Arrivés à leur maison le lundi à 10h30…

(C’était un message à Caractère Informatif et publicitaire pour « Cubana de Aviación« )

Bravo à Michèle et Antoine,  et merci pour tout.

_____________________________________________

Des scans pour vous montrer la monnaie.
Un Pesos. estampé « La patrie ou la mort ! »

Trois Pesos

_____________________________________________

Ce contenu a été publié dans Cuba. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>