Comicon Montréal 2013


Troisième année consécutive ou je me rends au Comic-Con de Montréal.
Demi-journée entourée de geeks en tous genres, fan de Comics, Manga, Jeux Vidéo, Cinéma et j’en passe.


Comme à l’accoutumé, mon petit plaisir réside dans les cosplay.

Le cosplay, mot-valise composé des mots anglais « costume » et « play », est un loisir qui consiste à jouer le rôle des personnages de mangas, de bande dessinée, d’animation japonaise, de dessins animés, de tokusatsu, de films, de jeux vidéo et de comics mais viennent à inclure également les séries télévisées et toute sorte de costumes à thème. On appelle les pratiquants des cosplayers.


Robot Chicken.


L’équipe de Mass Effect


BobaFett et un ewok.


Une elfe de je ne sais ou.


Zombie Girls.


Le Predator.


Venom, Carnage et Spiderman.


Minecraft.


Le Hibou, Rorschach & Ozymandias, tous les 3 de Watchmen.


Un Nightwatch et Calisi (Game of Thrones)


Wolverine et Daryl Dixon de Walking Dead


La longue file pour rentrer dans le palais des congres.


Spawn.


Ironman &  Pepper Potts.


Ironman


Le marteau de Thor, nommé Mjöllnir.


Encore Bobba et l’ewok en train de causer.


Batou.


Spiderman abuse de son notoriete.


Le lapin de l’excellent film « Donnie Darko »


Army of Two.


Harley Quinn & une esprit tiré de la superbe oeuvre de Myazaki « le voyage du Chihiro »


IronE Singleton, acteur jouant T-Dog dans les deux premieres saison de Walking Dead.
Apres il crève, hahaha gros spoil.


mmmmh Cheap Wolverine, Captain American alcolo et Portougesh Wolverine.


Michael Berryman, acteur au physique tres particulie qui lui a donner acces a des roles sur mesure. (Vol au-dessus d’un nid de coucou en 1975) – (La colline a des yeux en 1977) & (Une créature de rêve  en 1985)


SpiderFat.


Docteur Octopus.


Jango & Bobba, on appelle cela un paradoxe temporel.


Doc Emmet Brown.


heu… Elle est jolie mais je ne sais pas qui s’est.


Ace Ventura, alors lui a la palme de cette année, il avait toute la gestuelle de Jim Carrey, Facinant !


Cool, Daft Punk.


Assassin’s Creed qui joue a un jeu de caisse, le monde a l’envers.


Le paradie des goodies.


Comme l’annee precedente, la Delorean etait presente.


Poison Ivy, Catwoman et le Pinguion.


Supercostume.


Le classique et toujours aussi cool Stormtrooper


un homme des sables.


Wonderwoman…


Kickass.


Wolverine.


Gaara de l’univers Naruto.


Une jolie ninja de Konoha, toujours de Naruto.


Marty


Catwoman et … miss Thor ??? la je seche.


Un Zombie tres reussi.


Batman.


Sexy bonne soeur.


Heavy Metal Guy de Team Fortress 2.


Simon Bisley, peintre et illustrateur britannique de comics & d’heroic fantasy.
J’adore son coup de crayon, jugez plutot.


Simon Bisley


Qui croise-t-on dans les rangers de Comics, Jason Momoa, connu pour son role de Khal Drogo dans Games of Thrones.


Et accessoirement pour le rôle de Conan le Barbare dans son remake de 2011.


Séance de dedicace.


Etait aussi de la partie Sean Astin, connu surtout pour son role de Sam dans le Seigneur des Anneaux. Et pour les plus vieux, le hero du film « les Goonies » !
Du coup, pas de photo.


Mais à qui appartiennent ces chaussures du futur…


A Marty McFly version 2015 en personne.

Impossible de faire une meilleure transition…

Le reel interet pour moi cette année, était la venu de Christopher Lloyd.

Surtout connu pour son rôle du  »Doc » Emmett Brown dans la trilogie Retour vers le futur.

Lors de la conférence, certaines questions lui été pose, on apprend que son meilleur souvenir de tournage fut « Vol au dessus d’un nid de coucou » ou il joues le rôle d’un interne d’un asile psychiatrique, avec Jack Nicholson.


Une film que je vous recommande chaudement si vous ne l’avez pas vu.

Il a aussi joué le méchant Juge deMort dans « Qui veut la peau de Rogger Rabbit », il a beaucoup aimé jouer les méchants, qui selon lui propose un éventail de jeu beaucoup plus large. « C’était fun de jouer le Juge deMort ».


J’adore ce film.

Christopher Lloyd a aussi tenu le rôle principal du jeu video d’aventure Toonstruck, sorti sur PC en 1996. J’avais adore ce jeu en passant.
C’était un peu Rogger Rabbit a l’envers, lui même propulsait dans un monde cartoon dont il est l’auteur.


Un fan lui a pose la question a propos de ce jeu et il ne se rappelle pas du tout du jeu Toonstruck.
je suppose que ça n’a été qu’un contrat de plus mais j’étais content de voir que cela n’avait pas marqué que moi.


Bien sur, nous avons eu droit à ces phrases cultes de Retour vers le Futur réclamé par le public.

« Road, where we going, we don’t need road »
Traduit : « Route ? La ou on va, on a pas besoin… de route! »

« Great schott »
Traduit  pour le fameux : « Nom de Zeus »

Petit bonus video.


Realisé par MXO agence totale.


Je me suis ramené un petit souvenir, pas pu résister à l’idée d’avoir cette casquette de Retour vers le Futur 2 sur laquelle j’avais fantasme durant mon adolescence.

Ce contenu a été publié dans Comiccon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>